Mata Capital acquiert 37 000 m2 de commerce

Mata Capital a réalisé l'acquisition « off market » auprès d'un family office d'un portefeuille de commerces pour un volume d'investissement de 67 M€ et générant un rendement net de 6.45%.

Le portefeuille est composé de 46 actifs (37 000 m2) situés en France, principalement au cœur de zones commerciales dominantes de grandes agglomérations. 80% du portefeuille est loué à l'enseigne Aubert, leader français de la puériculture, avec laquelle un nouveau bail de 10 ans a été renégocié. Les autres locataires du portefeuille sont également des enseignes nationales comme Camaïeu, Jennyfer ou Tom&Co.

«En réalisant cette transaction, Mata Capital confirme sa capacité à réaliser des opérations génératrices de performances supérieures au marché avec près de 160 M€ d'acquisitions finalisées depuis le lancement de la société en novembre 2015 », déclare Laurent Delautre, Gérant du fonds commerce MCHIPF#1 et fondateur de Mata Capital.

Dans le cadre de cette opération, Mata Capital a été conseillée par l'étude Allez & Associés (Guillaume Chemithe), LPA-CGR Avocats (François-Régis Fabre-Falret, Chloé Thiéblemont et Alexae Fournier-de Faÿ), Sefal Property (Laurent Devriendt) pour la due diligence technique et Shift Capital pour le financement.

Le financement bancaire de l'opération a été réalisée par le Crédit Foncier conseillé par l'office notarial Thibierge et Associés et le cabinet d'avocat K&L Gates (Joanna Klat, Edouard Vitry, Sylvie Chandesris).

White Stone a conseillé le vendeur.

Contact : Edouard Baduel, Business Development (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) Mata Capital
18 rue Jean Giraudoux
75116 Paris

Ce document est exclusivement conçu à des fins d'information et de marketing. Il ne doit pas être interprété comme un conseil en investissement, une recherche en investissement, un prospectus de vente, une offre de vente, ou une incitation à effectuer un placement.
L'investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n'étant pas garantis en capital. L'accès aux produits et services présentés ici peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d'information clé pour l'investisseur). Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.

Paris : comment saisir les opportunités sur un mar...
Mata Capital recrute un leader de la Fintech

Sur le même sujet: